Qui sommes-nous ?

Nous sommes l'Union de Mission des Adventistes du Septième Jour d'Haïti, une Organisation relevant de la Division Interaméricaine de la Conférence Générale des Adventistes du Septième Jour et notre juridiction s'étend sur tout le territoire de la République d'Haïti.

 

Cette Union a été organisée en 1958 pour enseigner l'Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ et développer toute activité contribuant à sa diffusion. Elle portait alors le nom de « Union Franco-haïtienne » car à cette époque elle était composée de la République d'Haïti, des Départements français de la Martinique, de la Guadeloupe ainsi que de la Guyane Française. 

 

Le premier président de cette Union fut le pasteur A. Orville Djunn qui fut remplacé en 1960 par Clyde L. Powers à qui succédèrent J. Fulfer, W. R. Vail, G. M. Ellström, Robert J. Kloosterhuis et Napoléon Grǚnder, le premier haïtien à briguer ce poste.

 

A cause de l'augmentation rapide des membres au sein des Fédérations et des Missions de l'Union Franco-haïtienne des Adventistes du Septième Jour et sur demande réitérée des frères des Antilles qui voulaient se détacher de l'Union pour en avoir une qui leur soit propre, la Division Interaméricaine a décidé de la scinder en son comité de fin d'année 1988.  Ce vote devint effectif en mars 1989 par une assemblée de l'Union Franco-Haïtienne.

 

Depuis, cette dernière devient Union de Mission des Adventistes du Septième Jour d'Haïti constituée uniquement du champ haïtien avec comme premier président, le Pasteur Asser A. Jean-Pierre et comme Secrétaire/Trésorier l'Ingénieur Claudel Dolcé.  Ils furent installés un mois plus tard.

 

Avec l'augmentation continue du nombre de membres, le champ haïtien était devenu très vaste et la nécessité d'une restructuration se faisait sentir.  Elle fut réalisée en 1998 sur l'insistance du pasteur Asser A. Jean-Pierre.  Les deux grandes Missions Nord et Sud furent alors scindées et quatre nouvelles furent organisées : la Mission Centrale des Adventistes du Septième d'Haïti (MICASH) qui a son siège à Port-au-Prince, la Mission du Sud des Adventistes du Septième d'Haïti (MASH) ayant son siège aux Cayes, la Mission du Nord des Adventistes du Septième d'Haïti (MANH) au Cap-Haïtien et celle du Nord-Ouest (MANOH) aux Gonaïves.

 

Après avoir réalisé ce projet, installé les nouvelles administrations, le pasteur Asser prit tranquillement sa retraite en passant le flambeau au Docteur Elie Henry, alors Secrétaire Exécutif de l'Union.  Il entra en fonction en novembre 1989 avec, à ses côtés, le pasteur Théart Mathias Saint-Pierre, Secrétaire et l'Ingénieur Claudel Dolcé, Trésorier.

 

Cependant, à la 57ème  Session de la Conférence Générale des Adventistes du Septième Jour, le Docteur Elie Henry a été promu Vice-président à la Division Interaméricaine et le Docteur Etzer Obas, alors recteur de l'Université Adventiste d'Haïti (UNAH) fut nommé pour continuer le travail de concert avec les deux autres officiers.

 

Depuis novembre 2005, suite à la 58ème  session de la Conférence Générale tenue à Missouri, aux Etats-Unis, l'Eglise en Haïti a été  administrée par les pasteurs Théart Mathias St Pierre, Sylvain Blaise, respectivement président et secrétaire Exécutif et l'ingénieur Claudel Dolcé, trésorier.

 

En mai 2008, le pasteur Pierre Caporal qui remplissait la fonction de Directeur de Jeunesse, des Communications et de l'Aumônerie au bureau de l'Union a été nommé Secrétaire  Exécutif en lieu et place de pasteur Blaise,maintenant professeur a la Faculté de Théologie à l'Université de l'Eglise dans le pays. 

 

L'Union  de Mission des Adventistes du Septième Jour d'Haïti coiffe aujourd'hui cinq institutions :  L'Agence de Développement et de Secours Adventiste (ADRA), l'Hôpital Adventiste, la Radio Espérance  (4VVE), l'Université Adventiste d'Haïti (UNAH) et la plus récente de toutes, la Fondation Adventiste pour l'Education (FAE).